Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Trouble du spectre de l’autisme

De quoi s’agit-il?

Le trouble du spectre de l’autisme se traduit de nombreuses façons. La terminologie a changé au fil des ans; par exemple, on a intégré le diagnostic précis du syndrome d’Asperger à la notion plus générale de TSA.

Le TSA est caractérisé par la difficulté à communiquer, des déficiences sociales, des activités et des intérêts répétitifs, et parfois des retards cognitifs. Le niveau de difficulté va de faible à élevé. Cependant, les personnes atteintes du TSA affichent souvent des aptitudes exceptionnelles pour les mathématiques, les arts ou la musique.

Les symptômes font généralement leur apparition durant la première année de vie même si, parfois, le développement de l’enfant est presque normal jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans, après quoi l’enfant régresse.
Symptômes courants : l’enfant ne regarde pas le visage de ses interlocuteurs, ne se tourne pas quand on l’appelle par son nom et perd l’usage de la parole.

Causes

Le TSA est un trouble du développement qui touche le cerveau; on a défini de nombreux facteurs de risque, mais les causes du TSA ne sont pas claires. Il peut avoir un lien avec la génétique, des facteurs prénataux, des facteurs périnataux, la chimie du cerveau et des facteurs environnementaux. Il se peut que ce que nous appelons TSA soit en fait un ensemble de plusieurs troubles aux origines différentes, mais aux symptômes similaires.

Traitement

Le principal traitement est la thérapie comportementale, étayée par d’autres thérapies, au besoin.

Évolution possible

Les personnes atteintes du TSA souffrent plus souvent de différentes affections comme l’asthme, l’eczéma, les allergies cutanées ou alimentaires, les maux de tête graves et la diarrhée chronique ou l’inflammation du côlon.

Perspectives

Le pronostic dépend de la gravité du trouble et, en particulier, des capacités intellectuelles touchées. Les statistiques peuvent être trompeuses, car le diagnostic porte sur une grande variété d’affections. En général, une intervention précoce génère une amélioration notable, mais de nombreux adultes atteints du TSA ont besoin d’un soutien constant – par exemple, ils doivent vivre dans un logement supervisé.

En lire plus

 

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!