Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité

De quoi s’agit-il?

Quand un enfant a une courte durée d’attention, est facilement distrait ou ne peut pas rester en place, les profanes en la matière disent souvent qu’il souffre d’un trouble déficitaire de l’attention  (TDA). Le diagnostic officiel, qui ne peut être prononcé que par un professionnel qualifié, est le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Il y a une progression entre le comportement agité normal chez un enfant et le diagnostic officiel de trouble déficitaire de l’attention (TDAH). En pratique, si l’enfant et les parents ont des problèmes liés à certains comportements, il est important qu’ils obtiennent de l’aide. Le degré d’intensité des problèmes causés par le TDAH va de léger à très grave.

Parce que les termes TDA et TDAH sont bien connus, on a tendance à décréter que les enfants ont ce genre de problème, alors qu’en fait, un autre diagnostic serait plus approprié.

Causes

Dans la plupart des cas, on ignore ce qui cause le TDAH. C’est probablement une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. Compte tenu du manque de connaissances à ce sujet et de la diversité des symptômes, il existe d’importantes divergences d’opinion à propos de cette affection et des traitements les plus efficaces.

Traitement

La médication est souvent utilisée pour traiter le TDAH; cependant, il existe de nombreux moyens d’aider les enfants et leur famille à gérer le TDAH, notamment un soutien en psychoéducation, de la formation aux parents et des adaptations scolaire et familiale. Des choses simples peuvent souvent faire toute la différence.

Évolution possible

Au TDAH s’accompagne souvent d’autres troubles comme les troubles d’apprentissage, les troubles du sommeil, le syndrome de Gilles de la Tourette et le trouble oppositionnel. Il est toujours important de comprendre chaque personne, ses forces, sa situation et ses objectifs.

Perspectives

Entre le tiers et la moitié des enfants atteints de TDAH conservent des symptômes à l’âge adulte. La bonne nouvelle, c’est que les gens se dotent souvent de mécanismes d’adaptation.

En lire plus

 

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!