Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Trouble anxieux

Tout le monde vit de l’anxiété à un moment ou à un autre; mais quand elle commence à causer de graves interférences dans notre vie quotidienne, on peut parler de trouble anxieux. Les enfants peuvent exprimer ce trouble par des pleurs qui se déclenchent facilement, des maux d’estomac, des maux de tête ou l’impression d’être à bout de souffle.

Voici certains types courants de trouble anxieux :

  • Angoisse de séparation : l’enfant devient extrêmement anxieux à l’idée d’être séparé d’un parent.
  • Phobies : par exemple, la peur des insectes ou des chiens, ou le vertige.
  • Trouble d’anxiété sociale : peur associée aux activités sociales ou peur de s’exprimer en public.
  • Trouble d’anxiété généralisée : l’enfant s’inquiète à outrance et de façon incontrôlée à propos d’événements de la vie quotidienne.
  • Trouble panique : l’enfant vit vivent des crises de panique à répétition.
  • Trouble de stress post-traumatique : trouble qui peut apparaître après que l’enfant a vécu un événement traumatisant ou en a été témoin.
  • Trouble obsessionnel compulsif : l’enfant a des pensées indésirables obsédantes ou fait certaines choses à répétition, par exemple se laver les mains ou taper sur quelque chose.

Les troubles anxieux débutent généralement à l’enfance; ils sont deux fois plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.

Causes

Étant donné que les troubles anxieux ne sont qu’une forme exagérée de comportement normal, il est difficile d’en établir la cause exacte. Il existe fort probablement certains facteurs génétiques, et le trouble anxieux est souvent héréditaire. La partie du cerveau qui traite les sentiments de peur et d’anxiété est le corps amygdalien; s’il est perturbé de quelque façon que ce soit, cela peut générer des troubles. La chimie du cerveau peut constituer un autre facteur. Enfin, le stress associé aux événements de la vie peut avoir une incidence sur les troubles anxieux.

Traitement

Le counseling psychologique et la thérapie comportementale peuvent aider l’enfant à gérer son anxiété. La formation offerte aux parents est également utile, de sorte qu’ils puissent apporter un soutien à leur enfant. La musicothérapie peut favoriser la relaxation et les exercices de respiration. Dans certains cas, on utilise des médicaments, mais il faut faire attention à ne pas donner de médicaments trop puissants à l’enfant.

Évolution possible

L’anxiété excessive peut survenir parallèlement à d’autres troubles mentaux comme la dépression ou le trouble bipolaire. Elle peut aussi résulter d’un trouble d’apprentissage ou d’un autre problème.

Perspectives

Si les troubles anxieux ne sont pas traités, ils peuvent nuire considérablement au succès de l’enfant à l’école et dans sa vie sociale. Ils peuvent aussi mener à l’alcoolisme ou à la toxicomanie. Le traitement permet à de nombreuses personnes de gérer leur anxiété.

En lire plus

 

 

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!