Le langage de votre enfant : stratégies pour supporter son développement !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Le langage de votre enfant : stratégies pour supporter son développement !

Comme parent, il n’est pas toujours évident de savoir si notre enfant suit les étapes normales du développement du langage. Il peut être encore plus difficile de savoir quelles stratégies adopter lorsque l’on remarque que notre enfant présente un retard langagier. Si c’est votre cas, l’article qui suit devrait vous éclairer!

Les signes d’un retard langagier

Voici quelques éléments à surveiller qui pourraient indiquer un retard dans le développement du langage de votre enfant, selon son âge :

6 à 12 mois :

  • Peu de contact visuel;
  • Babillage restreint (ex. : produit seulement les voyelles).

12 à 18 mois :

  • Ne répond pas à son prénom;
  • Imite peu l’adulte (ex : n’imite pas la routine de salutation comme « bye bye »).

18 à 24 mois :

  • Ne produit pas encore de mots;
  • Difficulté à comprendre les consignes simples et les questions simples (où, quoi, qui).

2 à 3 ans :

  • Produit peu de mots (environ moins de 50) et s’exprime par mots isolés;
  • Difficulté à poser des questions simples (ex : Où?).

3 à 4 ans :

  • S’exprime par de petites phrases de deux-trois mots (ex : veux lait);
  • Difficulté à se faire comprendre par une personne non familière.

4 à 5 ans :

  • Difficulté à comprendre les questions complexes (ex. : pourquoi);
  • Produit des phrases courtes et simples (environ 3-4 mots).

Les stratégies gagnantes pour développer le langage!

Si vous avez noté des difficultés dans le développement du langage de votre enfant, voici quelques attitudes qui l’aideront à progresser :

  • Formuler des phrases complètes bien construites pour donner de bons modèles à votre enfant.
  • Ajouter un élément à la phrase de votre enfant. Par exemple, il dit : « Train tchou tchou! » vous pouvez répondre : « Le train jaune fait tchou tchou ! ».
  • Nommer ce que votre enfant voit et fait au parc, à l’épicerie, à la maison ou dans la rue. *Attention, éviter de toujours poser la question « C’est quoi? ». Votre enfant a besoin d’entendre le mot avant de pouvoir l’utiliser à son tour!
  • Reformuler le mot ou la phrase de votre enfant en accentuant la correction. Placez-vous à sa hauteur et pointez votre bouche pour attirer son attention sur celle-ci. Par exemple, il dit : « Un tèpent! »,  vous dites « Oui, un SSSSerpent »! *Attention, ne pas exiger que votre enfant répète! Ccela pourrait diminuer son désir de s’exprimer.
  • Offrir un choix de réponses pour aider votre enfant à comprendre les questions. Par exemple, vous dites « Où habite la vache? À la ferme ou à la maison? ».

Ces stratégies peuvent être utilisées dans toutes les activités de votre quotidien, comme : lecture d’un livre, jouer aux poupées ou aux voitures, faire un casse-tête, cuisiner, etc. Ayez en tête de garder le plaisir au centre de l’interaction et de suivre les initiatives de votre enfant, et surtout, amusez-vous bien!

Articles connexes :

Nous comprenons que vous désirez un accès rapide à de l’information et à des services. Pour ce faire, remplissez une demande de renseignements en ligne ou composez le 1 866 653‑2397. Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous répondre.

 

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!