Conseils d’un directeur d’école sur la façon de défendre les intérêts de votre enfant en milieu scolaire

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Conseils d’un directeur d’école sur la façon de défendre les intérêts de votre enfant en milieu scolaireConseils d’un directeur d’école sur la façon de défendre les intérêts de votre enfant en milieu scolaire

En quoi consiste la défense des intérêts?

À la suite de notre webinaire portant sur les « Conseils d’un directeur d’école », Nancy Lerner, éducatrice et directrice d’école, raconte son expérience sur la manière de défendre les intérêts de votre enfant en milieu scolaire.

En tant que parents, nous ne cessons jamais de défendre les intérêts de nos enfants, quel que soit leur âge. Il est très utile de défendre les intérêts d’un enfant à l’école parce que cela permet aux directeurs, aux enseignants et aux autres membres du personnel de bien comprendre ce dont chaque élève a besoin. Or, la « défense des intérêts » ne doit pas devenir un concept associé à des interactions désagréables ou agressives.

Le ministère de l’Éducation de l’Ontario préconise une approche « globale » qui met l’accent sur la valeur que peut apporter le rôle du parent dans la réussite et le bien-être de l’élève. Les programmes de formation fournissent aux nouveaux enseignants une méthodologie d’intégration et de valorisation de la défense des intérêts de l’enfant par le parent. Le rôle du parent est soutenu et apprécié, et pas seulement pour des « plaintes ou des préoccupations raisonnables ». Les parents ont également l’occasion d’apprendre à mieux collaborer avec l’école.

Conseils sur la façon de défendre les intérêts de votre enfant auprès de son directeur d’école

  • Si vous ne parlez pas français, demandez à la secrétaire, au directeur adjoint ou au directeur de l’école de vous trouver un interprète. La plupart des documents produits par le ministère et les écoles peuvent être traduits en plusieurs langues. Venez à l’école pour apprendre!
  • Si possible, prenez connaissance des politiques et des procédures mises en place par le ministère, les commissions scolaires et les écoles indépendantes concernant la sécurité, l’orthopédagogie et l’engagement des parents. Connaissez votre enfant.
  • Nous vous recommandons vivement de remettre au directeur d’école des copies de rapports ou d’autres documents qui pourraient l’aider, ainsi que les enseignants, à mieux comprendre les besoins et les forces de votre enfant.

Faites confiance à votre directeur d’école!

Souvenez-vous que des personnes deviennent directeurs pour apporter des changements positifs à leur école dans l’intérêt des enfants, des parents et des enseignants. Soyez conscient que chaque directeur d’école a une personnalité unique et son propre style de gestion. Les directeurs veulent rencontrer les parents pour mieux connaître les besoins, les forces et les personnalités de chaque étudiant.

Restez positif!

Avant de rencontrer le directeur, réfléchissez à la manière dont vous pouvez établir un dialogue positif et amical. Le but est de former un partenariat! Faites du bénévolat à l’école ou dans une classe, ou siégez au comité de parents. Prenez le temps d’écrire un courriel au directeur ou à l’enseignant de votre enfant, ou de l’appeler, pour le remercier de ses efforts, même pour de petites choses.

N’oubliez pas qu’il est beaucoup plus facile de parler de questions épineuses une fois qu’une relation positive a été établie!

Conseils sur la façon de parler aux enseignants

  • Si vous avez une préoccupation que vous voulez mentionner à l’enseignant, garder l’esprit ouvert. La conversation sera peut-être difficile, mais l’enseignant donnera son opinion en tant qu’adulte tout en tenant compte de l’ensemble de la classe.
  • Commencez par un commentaire positif.
  • Dites à l’enseignant que vous voulez travailler en équipe pour assurer le bonheur et la réussite de votre enfant.
  • Ne perdez pas de vue votre enfant et ce que son enseignant doit lui apporter, selon vous.
  • À la fin de la conversation, résumez-en les points principaux ainsi que les prochaines étapes à suivre et l’échéancier.

Quand il est question d’orthopédagogie, nous vous recommandons fortement de rencontrer le directeur avant la rentrée scolaire afin de lui transmettre le plus de renseignements possible sur les difficultés d’apprentissage et les problèmes médicaux ou émotionnels de votre enfant ainsi que tout problème familial. Grâce à ces précieux renseignements, l’enseignant et le directeur pourront commencer à élaborer un plan pédagogique qui répondra aux besoins de votre enfant. Suivront ensuite les plans d’enseignement individualisés (PEI), les rencontres avec l’équipe de soutien de l’école et les demandes auprès du comité d’identification, de placement et de révision (CIPR).

Comment gérer une situation où mon enfant est malheureux à l’école

Personne ne connaît votre enfant mieux que vous. Quel que soit son âge, si votre enfant est malheureux, parlez-en d’abord à son enseignant! L’enseignant fait équipe avec vous, alors laissez‑le répondre à votre préoccupation. Il est normal que l’enseignant demande d’explorer davantage le problème et de vous redonner des nouvelles. Demandez à lui reparler à un moment précis.

Lorsque votre enfant est en quatrième année ou plus, emmenez-le avec vous pour qu’il parle lui‑même de ses préoccupations. Ainsi, votre enfant constatera que vous faites tous partie de la même équipe et que son enseignant est une personne fiable et attentionnée. Prenez des notes et demandez la tenue d’une rencontre de suivi la semaine d’après. Si vous êtes toujours préoccupé, prenez rendez-vous avec le directeur.

Nancy Lerner possède une maîtrise en troubles de la communication et en difficultés d’apprentissage de l’Université Northwestern, et un baccalauréat en éducation de l’Université de Toronto. Son parcours lui a permis d’acquérir une formation auprès d’une multitude d’organisations professionnelles et de spécialistes dans tous les domaines de l’enseignement, dont le développement de la petite enfance, les troubles du spectre de l’autisme, les difficultés d’apprentissage, la douance, les troubles de comportement, le TDAH/TDA, les changements et les problèmes touchant la famille, les troubles du développement, l’adoption et les déménagements.

En tant que directrice d’école, responsable principale de l’enseignement, conseillère en éducation spécialisée et mentore d’enseignant, madame Lerner a aidé et encadré des élèves, et leurs parents, de la prématernelle jusqu’à la 12e année. Sa vaste expérience lui permet de croire au potentiel de chaque enfant et d’offrir aux familles des outils, du soutien et des programmes visant à rehausser la confiance en soi, à renforcer la résilience et à améliorer les résultats scolaires.

Publications connexes

Nous comprenons que vous désirez un accès rapide à de l’information et à des services. Pour ce faire, remplissez une demande de renseignements en cliquant ici  ou composez le 1 866 653‑2397. Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous répondre.

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!