Cinq signes que votre enfant pourrait bénéficier d’une aide particulière en matière d’apprentissage

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

difficultés d'apprentissageSaviez-vous qu’un Canadien sur dix est aux prises avec une difficulté d’apprentissage?

Quelles soient légères ou graves, les difficultés d’apprentissage peuvent toucher notamment la lecture, l’écriture, les mathématiques, les concepts liés au temps.

Il arrive souvent que certaines difficultés d’apprentissage ne soient pas diagnostiquées, ce qui entraîne des problèmes en classe et donne l’impression que l’enfant manque de motivation, de volonté ou d’intelligence. En réalité, de nombreuses personnes ayant des difficultés d’apprentissage sont très intelligentes; c’est simplement qu’elles voient, entendent ou comprennent les choses différemment des autres.

Les difficultés d’apprentissage graves peuvent aussi affecter les enfants autrement, par exemple engendrer de la frustration, un comportement impulsif et des réactions inappropriées en contexte scolaire ou social.

Voici les signes à déceler, selon l’avis de nos experts :

  • Lecture lente et laborieuse/ décodage difficile
  • Difficulté à prêter attention ou à se concentrer sur une tâche
  • Difficulté à écouter ou à suivre les directives
  • Rendement scolaire inégal
  • Difficulté à demeurer organisé

Gardez à l’esprit qu’il s’agit de signes typiques et qu’ils ne s’appliquent pas nécessairement à votre enfant.

Nous pouvons aider votre enfant à réaliser son plein potentiel.

Voici les services que nos professionnels peuvent offrir aux enfants ayant des difficultés d’apprentissage :

Le psychologue effectue l’évaluation et le diagnostic des difficultés d’apprentissage (par exemple, le TDAH), aide à gérer le stress et l’anxiété et à développer la sociabilité et la confiance en soi de l’enfant.

L’orthopédagogue travaille les stratégies d’apprentissage, il peut aussi enseigner à l’enfant des techniques efficaces d’étude et l’aide à développer son sens de l’organisation, ses habiletés d’attention de concentration et de gestion du temps.

L’ergothérapeute peut aider l’enfant à former ses lettres et à travailler sa capacité d’attention et sa maîtrise de soi afin qu’il puisse fonctionner plus efficacement en classe et à la maison. En étroite collaboration avec les enseignants et les parents, il suggère des adaptations ou du matériel (en classe et à la maison) pour encourager l’enfant à s’investir davantage dans son apprentissage.

L’orthophoniste évalue et traite l’enfant au prise avec différentes problématiques reliées au langage réceptif (ex. : compréhension des consignes, inférences verbales), au langage expressif (ex. : difficultés de prononciation, de structures de phrases, habiletés discursives) et au langage écrit (ex. : conscience phonologique, décodage en lecture, orthographe). L’orthophoniste intervient aussi auprès des enfants présentant un bégaiement. Dans le cadre de son travail, l’orthophoniste travaille en étroite collaboration avec les différents intervenants impliqués auprès de l’enfant.

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!