Stratégies pour stimuler le développement de la communication chez les enfants atteints du TSA

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Stratégies orthophoniques pour stimuler le développement de la communication et du langage chez les enfants atteints du TSA

Chaque enfant ayant un trouble du spectre de l’autisme est unique et particulier, alors les stratégies qui conviennent à un enfant dépendront de lui et de ce qui le motive. Voici dix excellentes stratégies orthophoniques qui encouragent le développement du langage chez les enfants atteints du TSA :

  1. Jeu et interaction sociale – La plupart des enfants apprennent les rudiments d’une langue en jouant et en interagissant de manière significative avec les personnes qui prennent soin d’eux. Encouragez votre enfant à jouer avec vous, assoyez-vous au sol devant lui et commencez à parler!
  2. Attention – Aidez votre enfant à prêter attention à vous lorsque vous jouez ensemble. Vous pouvez inciter votre enfant à établir un contact visuel avec vous en tenant son jouet ou objet préféré près de vos yeux et en attendant qu’il vous regarde avant de le lui remettre. Optez pour un jeu amusant, comme faire des bulles ou rouler une balle, attendez quelques secondes pour avoir un contact visuel avant de faire une bulle, etc.
  3. Se laisser guider – Parlez de ce qui retient déjà son attention ou de l’objet avec lequel il joue. Votre enfant aura plus tendance à vous écouter et à apprendre des mots de vocabulaire parce que vous parlez de quelque chose qu’il aime.
  4. Être bref – Parlez de ce que votre enfant fait et, s’il ne parle pas, utilisez des phrases d’un mot comme « balle » s’il joue avec une balle, ou « rebondir » s’il fait rebondir la balle. Ce faisant, votre enfant apprend à comprendre votre langage et à le copier plus facilement.
  5. Imiter – Avant qu’un enfant apprenne à copier des mots et à parler, il apprend à copier les gestes et les mouvements. Par exemple, applaudir, saluer de la main, frapper à une porte, jouer du tambour, etc. Un enfant autiste éprouve souvent plus de difficultés à porter attention aux autres et peut avoir besoin d’aide supplémentaire pour copier les comportements des autres, y compris les mouvements et la parole. Aidez-le à apprendre à copier vos gestes en reproduisant ce qu’il fait en premier. S’il joue du tambour, faites de même. Exécutez-vous à tour de rôle et voyez si l’interaction se poursuit. S’il fait un bruit ou dit un mot, refaites le bruit ou répétez-lui le mot.
  6. Privilégier une structure – La recherche montre que les enfants autistes réagissent mieux quand ils savent à quoi s’attendre, alors une routine ou une structure en place peut les aider à se détendre et ainsi mieux apprendre. Afficher la routine sur un support visuel à la maison peut aider votre enfant à la suivre, éviter les crises et lui apprendre le langage associé à cette routine.
  7. Communication améliorée et alternative – Certains enfants atteints du TSA présentent un retard de langage et ont besoin d’un système qui les aide à apprendre un langage pendant qu’ils apprennent à parler, ou certains peuvent compter sur un autre moyen que la parole. Il existe de nombreux outils et appareils pour les aider, comme le langage des signes, le système de communication par échange d’images (PECS), des appareils électroniques (GoTalk ou Tobii), ou des logiciels (ProloquoGo). L’orthophoniste de votre enfant peut recommander l’outil qui lui convient le mieux.
  8. Réflexion sociale – Pour les enfants autistes plus âgés qui parlent ou qui affichent un niveau de langage plus élevé, il peut s’avérer difficile de parler aux autres en raison des règles sociales. Ces enfants peuvent éprouver de la difficulté à connaître ces règles, par exemple comment engager une conversation, comment y mettre fin, comment ne pas s’écarter du sujet ou comment entretenir une conversation. Ils peuvent également avoir de la difficulté à tenir compte des sentiments des autres ou à comprendre le point de vue d’une autre personne. Il peut être utile alors d’expliquer clairement à votre enfant les « règles d’une conversation » et de lui lire des livres en lui demandant d’identifier et d’exprimer les sentiments des personnages. Les groupes de langage social sont aussi un excellent moyen d’enseigner ces habiletés et de les mettre en pratique.
  9. Créer une équipe – Les enfants autistes éprouvent souvent des besoins autres que ceux associés à la parole et au langage. Par exemple, ils peuvent avoir besoin d’aide pour gérer des comportements indésirables, pour améliorer la motricité fine comme l’utilisation de leurs doigts pour se vêtir ou écrire, ou pour gérer une surcharge sensorielle en raison de leur la sensibilité au bruit et à la lumière (ou parce qu’ils recherchent la stimulation sensorielle en faisant du bruit ou en frappant des objets). Obtenir du soutien auprès des bonnes personnes pour surmonter ces difficultés peut aider votre enfant à apprendre un langage, car il pourra mieux porter attention et sera plus motivé. Les ergothérapeutes, les conseillers en comportement et d’autres membres d’une équipe soudée de professionnels en soins de santé peuvent vous aider à cet égard.
  10. Faire partie de l’équipe – L’utilisation de stratégies de renforcement de la parole à la maison et leur intégration à votre routine quotidienne ont un effet décisif! Les parents sont un membre très important de l’équipe et peuvent aider un enfant à réaliser son plein potentiel.

Articles connexes :

Nous comprenons que vous désirez un accès rapide à de l’information et à des services. Pour ce faire, remplissez une demande de renseignements en ligne ou composez le 1 866 653‑2397. Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous répondre.

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!