Qu’est-ce que la thérapie comportementale?

La thérapie comportementale se fonde sur l’analyse comportementale appliquée et met l’accent sur la réduction des comportements difficiles et l’apprentissage de nouvelles compétences. Elle est utilisée dans de nombreux domaines, entre autres, la réduction des comportements agressifs, l’apprentissage de la propreté, l’amélioration des compétences linguistiques, l’amélioration des comportements sociaux et l’élimination des comportements d’automutilation. Elle se concentre sur les comportements observables plutôt que sur les attitudes ou les croyances. Ses résultats sont mesurables et durables.

L’analyse comportementale appliquée, qui s’appuie sur des données probantes, est une approche qui aide efficacement les enfants atteints d’un trouble du spectre autistique. Il est faux de croire qu’elle traite uniquement ces troubles. Elle s’avère très efficace dans de nombreux autres domaines.

L’analyse comportementale appliquée aide le thérapeute à comprendre les causes des comportements difficiles qui nuisent à la vie quotidienne et à identifier des comportements plus appropriés à adopter. Par exemple, si un enfant crie et mord lorsqu’on lui donne des travaux scolaires, le thérapeute comportemental peut lui enseigner à utiliser un pictogramme ou à demander une pause, ce qui réduit le comportement difficile (mordre et crier) et améliore la communication.

Le thérapeute comportemental s’inspire de différentes techniques pour améliorer ou atténuer les comportements. Pour réduire un comportement difficile, il faut souvent montrer aux personnes qui prennent soin de l’enfant à réagir efficacement, c’est-à-dire trouver des moyens de modifier le comportement, encourager l’enfant à adopter le nouveau comportement, et le récompenser.

Le thérapeute travaille sur des objectifs généraux tels que les compétences sociales ou la communication. Il répartit l’objectif en plus petites étapes afin de mieux suivre les progrès et de vérifier des indicateurs très précis, par exemple, la fréquence à laquelle l’enfant établit un contact visuel, fait une demande ou prend les moyens de réaliser son objectif.

Qui sont les clients pouvant bénéficier de la thérapie comportementale?

Les enfants atteints d’un trouble du spectre autistique ou d’une déficience intellectuelle (parfois nommé retard global du développement), ainsi que ceux qui présentent des troubles de comportement précis comme le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ou le trouble oppositionnel avec provocation sont de bons candidats pour ce type de thérapie.

En plus d’aider les enfants qui ont des problèmes de comportement précis, la thérapie comportementale peut établir les compétences qui serviront de base à leur apprentissage futur. Par exemple, l’imitation est un comportement social fondamental qui permet de savoir, entre autres, quand applaudir lors d’une fête et où attendre pour prendre l’autobus. La thérapie comportementale peut améliorer pour la vie ces compétences essentielles.

Quel est le rôle des parents?

Le thérapeute comportemental peut aider les parents à établir des routines (par exemple, celles du matin, l’heure du coucher), en plus d’enseigner des stratégies pour améliorer ou atténuer les comportements. L’équipe de Parcours d’enfant de Morneau Shepell enseignera aux parents ce qu’ils peuvent faire pour aider leur enfant. Les parents devraient poser toutes les questions qui leur viennent à l’esprit.

De quelle façon Morneau Shepell utilise-t-elle la thérapie comportementale?

Parcours d’enfant offre deux types de thérapie comportementale : la consultation en matière de comportement et l’intervention intensive. Toute thérapie comportementale se fonde sur l’analyse comportementale appliquée lors de l’élaboration de stratégies pour les enfants qui reçoivent des services.

Lors d’une consultation en matière de comportement, le thérapeute comportemental évalue les besoins de la famille et de l’enfant et peut effectuer une évaluation du comportement fonctionnel. Il propose ensuite des stratégies et peut montrer aux parents comment appliquer ces stratégies à la maison et dans la collectivité pour aider l’enfant.

Au cours de l’intervention intensive, la première étape consiste à effectuer l’évaluation des capacités verbales et du programme de placement (VB-MAPP) ou l’évaluation des compétences de base en langage et apprentissage (ABLLS). En général, l’évaluation prend de 6 à 10 heures et donne un aperçu détaillé des besoins de l’enfant. L’enfant travaille ensuite avec un thérapeute-instructeur, supervisé par un conseiller en comportement, dans le cadre d’un programme qui aidera l’enfant à réaliser ses objectifs de développement.

Les services Parcours d’enfant de Morneau Shepell sont multidisciplinaires et mettent l’accent sur la famille. Cela signifie que nous commençons toujours par nous poser deux questions : « Quelle sera la meilleure approche pour cet enfant? » et « Qu’est-ce qui convient à cette famille? ». Si la thérapie comportementale est jugée utile, le thérapeute proposera un plan de traitement.

Cependant, nous ne pensons pas uniquement en termes de thérapie comportementale, mais bien à la combinaison de traitements qui aideront l’enfant. Dans le modèle de Morneau Shepell, les thérapeutes ne sont pas simplement sous un même toit; ils planifient ensemble, sont formés ensemble et travaillent ensemble sur chaque dossier client. Une approche intégrée est utilisée pour aider la famille.

Il est à noter que la thérapie cognitive et comportementale est un autre domaine. Si elle est jugée appropriée, elle sera fournie par un psychologue de Morneau Shepell, et non par un thérapeute en comportement.

Quelle est la formation d’un thérapeute comportemental et comment devient-il agréé?

Un thérapeute est généralement titulaire d’un diplôme de premier cycle en psychologie, sociologie, éducation ou sciences de la vie, et détient un certificat de spécialisation en autisme ou en sciences du comportement. De nombreux professionnels de l’équipe Parcours d’enfant possèdent ou préparent une maîtrise.

Les principales certifications d’un conseiller en comportement sont les suivantes :
• Analyste certifié en comportement (BCBA)
• Analyste associé certifié en comportement (BCaBA)
• Technicien certifié en comportement (RBT)

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!

Si vous désirez obtenir de l’assistance plus tard,
vous pouvez nous joindre au 1.866.241.5267 ou cliquer ici.

X
- Entrez votre position -
- or -