Comment utiliser le bulletin de votre enfant pour améliorer ses résultats scolaires, même lorsqu’il atteint ou surpasse les attentes?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Vous venez de recevoir le bulletin de votre enfant?

C’est donc le moment idéal pour réfléchir et planifier. À ce stade-ci de l’année, les parents devraient être en mesure de prendre du recul et de dresser une liste des notions que l’enfant a apprises dans chaque matière, ainsi que des aspects qu’il pourrait améliorer ou enrichir. D’ailleurs, c’est votre enfant qui devrait vous le dire. En tant que parent, vous le connaissez mieux que quiconque. 

Allez-y, dressez une liste. Nous allons vous attendre.

Avez-vous terminé? Super! Commençons.

Comprendre le bulletin

 Fille assise à son bureau à l'école en regardant son bulletin

Êtes-vous satisfait de cette liste? Pensez-vous qu’il aurait pu y avoir plus d’éléments dans la colonne « notions apprises »?

Si vous avez de la difficulté à interpréter cette liste, une stratégie efficace pour établir les réalisations globales de votre enfant consiste à appliquer un code de couleurs au bulletin.

  • Utilisez une couleur pour les matières où votre enfant a répondu aux attentes.
  • Utilisez une couleur pour les matières où votre enfant a dépassé les attentes.
  • Utilisez une couleur pour les matières où votre enfant a moins bien performé.

Si vous avez prévu une rencontre avec l’enseignant, prenez connaissance du bulletin de votre enfant et apportez-le à la rencontre. Choisissez quelques sujets prioritaires que vous voulez aborder, et tenez-vous-en à ces sujets. Posez des questions directes. Selon votre analyse du bulletin, voici les questions que vous devriez poser :

Pour les élèves qui ne répondent pas aux attentes : « Que puis-je faire à la maison pour renforcer ce qui est enseigné à l’école? »

  • Quelles stratégies l’enseignant utilise-t-il pour améliorer les résultats?
  • Quels changements faut-il apporter au niveau du programme?
  • Le problème est-il lié aux capacités d’apprentissage? (L’enfant n’est pas préparé? Il n’est pas attentif?)
  • Votre enfant est-il assis à un endroit qui optimise son écoute et son attention?
  • De quelle manière votre enfant montre-t-il ce qu’il a appris?
  • Votre enfant a-t-il besoin de plus de temps pour accomplir ses tâches? Est-ce qu’on lui accorde ce temps?

    Faites la connaissance des auteurs de cet article, les conseillères pédagogiques Ann et Karen Wolff

Pour les élèves qui répondent aux attentes : « Que puis-je faire à la maison pour renforcer ce qui est enseigné à l’école? »

  • Comment l’enseignant « élargit »-il la pensée de votre enfant?
  • Votre enfant peut-il montrer ce qu’il a appris de plusieurs manières différentes? (P. ex., « Y a-t-il une autre manière d’expliquer cela? Quelle autre stratégie pourrais-tu utiliser? »)
  • Votre enfant lit-il des livres de genres différents? L’enseignant surveille-t-il la lecture autonome et encourage-t-il la variété?
  • Est-ce que votre enfant réagit à la littérature? Peut-il répondre à des questions qui nécessitent des habiletés de déduction et d’évaluation?
  • Est-il capable d’utiliser des stratégies variées de résolution de problèmes mathématiques?

Pour les élèves qui surpassent les attentes : « Que puis-je faire à la maison pour renforcer ce qui est enseigné à l’école? »

  • Votre enfant est-il encouragé à utiliser son imagination?
  • Est-il capable de fournir des réponses par des méthodes différentes (p. ex., crayon et papier, présentation orale, production par ordinateur, en groupe et de façon individuelle)?
  • Développe-t-il sa pensée critique? Peut-il poser des questions qui exigent de la réflexion et une opinion, et y répondre?
  • Est-il capable de transférer ses connaissances au monde réel?

Si votre enfant suit un plan d’intervention

Si votre enfant suit un plan d’intervention, il faut le revoir maintenant. Voici certains aspects à considérer :

  • Tout d’abord, est-ce qu’il fonctionne?
  • Votre enfant répond-il aux attentes, ou progresse-t-il vers cet objectif?
  • S’agit-il d’un plan modifié, ou votre enfant a-t-il droit à des accommodements?
  • Si le plan est modifié, faut-il revoir les attentes?

Il n’est jamais trop tôt pour que votre enfant apprenne à plaider sa propre cause. Il devrait savoir dans quelles matières il est bon, et dans quelles il a de la difficulté. (Il le saura sans que vous ayez à le lui dire). Rappelez-lui qu’il fait partie d’une équipe et que chaque membre de cette équipe (les enseignants, les parents et les élèves) a une responsabilité.

Si c’est approprié, votre enfant devrait toujours participer aux réunions qui concernent les plans d’intervention. Lui seul pourra vous décrire ce qui fonctionne bien et ce qui va mal.

N’oubliez pas :

Lisez le bulletin et comprenez-le. Utilisez cette information pour dresser un plan; choisissez des stratégies ciblées afin d’optimiser les chances de réussite de votre enfant. Ne laissez pas le temps filer pour vous retrouver en juin et vous dire : « Qu’est-ce que mon enfant a appris cette année? » Vous devriez constamment vous poser cette question et y apporter des réponses précises.

D’ici notre prochaine leçon…

woman smiling with her coworkers at a meeting

Tout frais sorti des presses : « Guide sur les avantages des soins multidisciplinaires pour les familles et les enfants »

Téléchargez votre exemplaire dès aujourd’hui!